Anthony Caro dans les jardins du Musée van Buuren 10 mai – 8 octobre 2017

Le Musée van Buuren, en collaboration avec le Studio Caro, a choisi d’exposer dans ses jardins, un grand nom de la sculpture anglaise et de la scène internationale : Anthony Caro (1924-2013). Les sculptures de l’artiste investiront ce cadre exceptionnel durant le printemps et l’été 2017. La sculpture moderne et contemporaine s’inscrit dans la continuité des siècles précédents, avec une différence pourtant significative : elle acquiert son autonomie, elle ne répond plus à une fonction précise. L’artiste d’aujourd’hui s’exprime en toute liberté. Anthony Caro illustre magnifiquement cette tendance, lui qui cherchait à libérer la sculpture de ses attaches, qui aimait la confrontation directe de l’œuvre et du spectateur. Il considérait la sculpture comme un art ouvert sur l’espace.

Dans le parc, les visiteurs auront l’occasion de se perdre dans les allées du labyrinthe, de se laisser aller à la méditation dans le jardin du cœur, tous deux créés par René Pechère. Ils pourront également se promener dans le merveilleux jardin pittoresque et les roseraies dessinés par Jules Buyssens, récemment restaurés. Enfin, n’oublions pas la maison-musée de David et Alice van Buuren: ensemble unique de mobilier Art Déco, tapis signés, vitraux, sculptures et tableaux de maîtres belges et internationaux du 15 ème au 20 ème siècle restés à leur place dans le cadre intime d’une maison privée.


Anthony Caro

Artiste anglais né en 1924 et décédé en 2013. Après une formation d’ingénieur, il étudie la sculpture à la Royal Academy de Londres. De 1951 à 1953, il sera l’assistant d’Henry Moore. En 1956, à Milan, pour sa première exposition personnelle, il montre des sculptures figuratives. Au cours d’un voyage aux Etats-Unis, il fait la rencontre du sculpteur David Smith. Son travail le fascine et le pousse à abandonner le figuratif. Il se tourne vers des sculptures faites de soudures ou d’assemblages d’ensembles préfabriqués métalliques (acier, fer, alliage). Il peindra ses sculptures pendant un temps seulement. Il considère que la couleur entrave sa démarche pour libérer la sculpture. Il enseigne au Central St Martins College Art and Design, à Londres. Ses questionnements sur la forme, la matière et la notion même de sculpture vont fortement influencer ses élèves : Tony Cragg, Philip King ou Richard Long ainsi que les générations futures.

En 1975, le MOMA à New-York lui offre une rétrospective. En 1984, pour ses 60 ans, à Londres, à la Serpentine Gallery, il présente des œuvres à caractère architectural, dans lesquels le spectateur peut pénétrer. En 1987, il est anobli et devient Sir Anthony Caro. Ses voyages l’emmènent en Grèce, au Japon… En 2000, il est décoré de l’Ordre du Mérite. Avant lui, le dernier sculpteur à avoir obtenu cette distinction est Henry Moore en 1963. Anthony Caro est présent dans toutes les grandes institutions à travers le monde.

Degroof Petercam

Infos pratiques

Titre de l’exposition:
Anthony Caro dans les jardins du Musée van Buuren

Lieu:
Musée et Jardins van Buuren
41 Av. Léo Errera, 1180 Bruxelles

Dates:
10 mai- 8 octobre 2017

Horaires Individuels:
tous les après-midi de 14 h à 17 h30, sauf le mardi

Groupes:
tous les jours de 9h 30 à 16h 30, sur réservation uniquement.

Tarifs et conditions

www.museumvanbuuren.be

Copyrights visuels:
Anthony Caro sculptures : © Photo : Thierry Balasse
Intérieur musée : © Photo : Michel De Bray

Partenaire
vignette

© Photo : Thierry Balasse

vignette

© Photo : Thierry Balasse

vignette

© Photo : Thierry Balasse